Régime paléo et Crossfit® : Conseils

En crossfit, il existe un régime alimentaire très sollicité et apprécié. Il s’agit du régime paléo. Basée sur une alimentation ancestrale et naturelle, l’alimentation paléo est adoptée par de plus en plus de pratiquants de crossfit et de sportifs dans le monde. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet : concept, aliments à privilégier, bienfaits, conseils…Revenir à une alimentation naturelle

Qu’est-ce que le régime paléo ?

L’alimentation paléo repose sur un principe très simple : adopter la même alimentation que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs du Paléolithique. Il y a des millions d’années, les êtres humains avaient une alimentation naturelle et saine, qu’il est possible de retrouver aujourd’hui en appliquant les préceptes de l’alimentation paléo. Si ce régime alimentaire consiste en partie à manger des aliments crus, il est un peu plus complexe que cela.

Comme vous l’aurez compris, le régime paléo consiste à changer d’alimentation et de faire des fruits, des légumes et des protéines animales les bases de vos repas. Les Nutritionnistes expliquent que nos besoins nutritionnels sont similaires à ceux de nos ancêtres. Et que notre ADN n’a pas réellement évolué depuis. À l’époque du Paléolithique et durant des milliers d’années, les êtres humains n’ont pas connu le cholestérol, l’obésité ou le diabète. Ils n’ont jamais eu à compter les calories ni à déterminer avec précision la composition de leurs aliments. Et pourtant, ils affichaient pour la plupart une santé de fer !

Depuis que nous avons découvert l’agriculture et que nous avons industrialisé notre société, notre santé n’a cessé de se dégrader au fil des siècles et des générations. C’est pourquoi un grand nombre de sportifs choisissent d’opérer un véritable « retour aux sources », grâce au régime paléo et au sport. Ce régime alimentaire se présente comme une véritable alternative au travers de l’alimentation moderne, même si elle reste « restrictive » aux yeux de nombreuses personnes.

💞 Cela peut vous intéresser :   9 bienfaits nutritionnels du jus de fenouil

Régime paléo : aliments à consommer

L’alimentation paléo recommande et plébiscite la consommation de viande. Il y a des milliers d’années, nos ancêtres ont appris à chasser et à pêcher leurs repas afin de se nourrir et de survivre dans un monde qui évolue au fil des saisons. À cette époque, le gros gibier n’existait pas : nos ancêtres se contentaient donc de viandes maigres comme la dinde, la volaille et le veau. Ils consommaient également des poissons. Aujourd’hui, on recommande d’en manger deux ou trois fois par semaine.

Dans le régime paléo, les fruits et légumes tiennent une place considérable et très importante. En crossfit, on recommande tout de même de choisir des fruits riches en antioxydants naturels et pauvres en sucres. Les légumes se consomment quant à eux en quantités importantes, et même à volonté. Ils se retrouvent à chaque repas et représentent généralement 50 % du contenu de l’assiette. Dans une certaine mesure, il est préférable de consommer des fruits et légumes frais, locaux, de saison et issus de l’agriculture biologique.

Enfin, il faut aussi souligner que nos ancêtres étaient de très bons cueilleurs, qui ont appris à se nourrir du fruit de leurs recherches. Les graines et les baies sont donc aussi à intégrer dans le régime paléo en crossfit et au quotidien. Les baies et les graines se consomment parfaitement en dessert ou en collation au cours de la journée.

Les aliments à bannir de l’alimentation

Comme nous l’avons précisé, le régime paléo implique quelques restrictions en termes d’aliments. Et ces restrictions concernent bon nombre de produits, parmi lesquels se trouvent les produits laitiers, les pâtes, les sodas et les produits transformés en règle générale. Les féculents et les légumineuses font également partie des familles d’aliments qu’on ne consomme plus dans le cadre du régime paléo en crossfit. Le Paléolithique remonte à une époque bien antérieure à la découverte de l’agriculture. Il en est donc de même pour les céréales (seigle, blé, orge, avoine, riz, etc.). L’ensemble de ces produits dérivés ou issus de ces aliments sont à éviter. Ce qui représente tout de même un nombre considérable de produits et d’aliments courants !

💞 Cela peut vous intéresser :   Nutrition pour optimiser les performances footballistiques

Si vous choisissez de concilier régime paléo et Crossfit®, vous devrez aussi faire une croix sur les fécules qui contiennent de l’amidon : manioc, pommes de terre, patates douces… En effet, ces aliments nécessitent une phase de cuisson avant de pouvoir être consommés. Les sucreries, boissons gazeuses, pâtisseries et produits laitiers doivent également être évités. Ils n’existaient pas à l’âge de pierre ! Enfin, bannissez aussi les aliments transformés et en conserve.

Régime paléo et santé cardiovasculaire

Adopter une alimentation paléo permet de bannir les matières grasses inutiles ou néfastes pour notre système cardiovasculaire. Mieux encore, ce régime alimentaire ne comprend que des sources saines d’acides gras, comme le poisson, les oléagineux et les graines. Cela permet de prévenir le développement de maladies et de troubles cardiaques divers. Il s’agit notamment de l’hypertension artérielle. Avec ce mode d’alimentation, l’obésité et le diabète sont des maladies rares, contre lesquelles il devient plus facile de lutter efficacement.

L’absence de sucre et de mauvaises graisses dans l’alimentation permet de retrouver et de maintenir une meilleure santé au quotidien. De la même manière, les recherches scientifiques menées ont permis d’établir que l’alimentation paléo soulage certaines maladies auto-immunes à l’image de la maladie cœliaque, la sclérose en plaques et l’arthrite.

Perte de poids

Revenir aux sources de l’alimentation humaine peut avoir des effets considérables sur le poids. Et donc, favoriser une perte de poids bénéfique et durable pour celles et ceux qui adoptent le régime paléo ! Les crossfiteurs qui souhaitent maîtriser leur poids et retrouver la ligne sont nombreux à choisir ce régime alimentaire pauvre en mauvaises graisses et en sucres rapides. Plus l’alimentation est pauvre en produits transformés et en féculents, et plus le corps va utiliser les stocks de masse graisseuse dont il dispose. Le corps va alors développer sa musculature et favoriser l’élimination des tissus adipeux.

Par ailleurs, ce régime alimentaire aide à limiter les coups de fatigue et les fringales en cours de journée. Ce qui permet aux sportifs et aux sportives de limiter les craquages alimentaires et de mieux gérer le contenu de leur assiette ! Cette sensation de satiété est rendue possible par la présence de protéines et de végétaux dans l’alimentation paléo. Pour perdre du poids en crossfit et grâce à ce régime alimentaire spécifique, il faut veiller à bien adapter ses apports en glucides, en protéines et en lipides. Les sources de vitamines et de minéraux doivent aussi être bien choisies : fruits, légumes…

💞 Cela peut vous intéresser :   Les meilleures habitudes pour maintenir la santé du fer

Développement de la masse musculaire

Bon nombre de pratiquants du crossfit cherchent à développer leur musculature. Et ce, afin de poursuivre différents objectifs : dessiner la silhouette, mincir, se tonifier, gagner en force ou en endurance… Une alimentation en grande partie basée sur la consommation de protéines est idéale pour développer la masse musculaire ! Les protéines sont essentielles à la reconstruction musculaire après l’effort physique. Elles se montrent donc d’un grand soutien dans la performance physique, et dans l’univers du crossfit. De plus, les protéines favorisent des phases de récupération plus rapides et plus efficaces lorsqu’elles sont consommées après les entraînements. À ce titre, l’alimentation paléo se positionne comme un véritable soutien des efforts physiques des crossfiteurs et crossfiteuses. Et elles optimisent leurs entraînements semaine après semaine.

Régime paléo et Crossfit® : ce qu’il faut retenir

Le régime paléo peut être considéré comme « restrictif » au XXIe siècle. Mais il comporte des avantages considérables pour les adeptes de crossfit et les sportifs en règle générale. Développement de la masse musculaire, détox et bien-être, perte de poids… L’adopter est à la fois bénéfique pour la santé et la performance sportive !

5/5 - (1 vote)